Omskape

Manifeste

omskape, bien plus qu'une agence de design

Bien que négatif, vis à vis de l’impact sur notre santé et la biodiversité, il semblerait que le covid-19 ait pu avoir un impact sur de nouvelles prises de conscience générales concernant l’environnement. Il semblerait alors que l’on tende vers un nouveau mode de consommation et une nouvelle relation au vivant. Par cette relation, j’entends à la fois la notion d’ouverture sur les tendances de vie éco-sociétales mais aussi sur les pratiques plus raisonnées dans nos vies quotidiennes. Omskape est bien plus qu’une agence de design. C’est une nouvelle manière d’appréhender nos espaces de vie qui est recherchée ici, et ce, à travers un respect complet de notre environnement. Je suis alors convaincue que la démarche d’éco-conception peut apporter une vraie plus value à vos projets.

Si le paysage est une “partie d’un pays que la nature présente à un observateur” c’est avant tout l’essence même de la vie. L’épuisement des ressources et surtout de l’eau se font sentir aujourd’hui, notamment en période de sécheresse, à cause du réchauffement climatique. Cela nous impact tous, de près ou de loin. Les paysages changent, évoluent, divergent. La nature est omniprésente dans nos quotidiens, puisqu’on fait parti de celle-ci. Pourtant, elle reste délaissée, dévalorisée voire inexistante à nos yeux. Les villes, les logements, les structures sont faits de béton : ce qui l’explique. C’est pourquoi il est grand temps de voir les choses différemment. Omskape, c’est avant tout la mise en pratique d’une philosophie née d’une formation innovante et engagée écologiquement parlant.  C’est donc une vision paysagère qui fait l’essence même de l’agence mais ce n’est pas tout…

Cherchant sans cesse à se renouveler à travers des matériaux innovants et intégrant le principe de « upcycling » qui consiste à donner une seconde vie à ces derniers, l’agence s’engage à développer l’identité de votre espace, pour l’investir, le valoriser et l’améliorer. L’objectif de cette démarche est de trouver un équilibre entre architecture et végétal. C’est un peu ce qu’on appelle l’écopsychologie ; c’est soigner la terre par le bien-être des humains. Nous nous intéresserons donc, à travers vos projets, à la façon dont un espace est perçu : comment est-il interprété d’une personnalité à une autre ? Comment est-il vécu d’un individu à l’autre ? Ici, l’immersion et l’interprétation sont des principes omniprésents et renvoient, de ce fait, à un certain processus évolutif et adapté.

GALTIÉ CAMILLE